Poker Club de Moreuil
Site officiel du club

Club des Clubs
Site Officiel
Joueurs Info Service

Dictionnaire S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dictionnaire S

Message par Hangestexas le Sam 27 Oct 2012, 23:21

- Short stack : être short stack, c’est avoir un petit tapis. Cela s’évalue par rapport à la hauteur des blinds, et donc par rapport à l’indicateur M (voir définition plus haut).

- Shove : to shove, c’est envoyer son tapis.

- Showdown (abattage) : moment où les joueurs montrent leur jeu après le dernier tour d’enchères.

- Side bet (pari extérieur) : pari annexe (hors partie) fait par 2 ou plusieurs joueurs.
Exemple : le joueur A pari 3 dromadaires et 2 esclaves au joueur B qu’il se fera sortir avant lui. Les paris peuvent être d’une autre nature :lol : .

- Side pot (pot extérieur) : lorsque plusieurs joueurs vont à tapis dans le même coup et qu’ils n’ont pas la même quantité de jetons, on met en place un site pot.
Exemple : le joueur A a 100 en jetons, B et C ont 300. Tous vont à tapis, le pot est donc de 700. Mais A possède moins de jetons de B et C, donc s’il gagne le coup il n’est pas envisageable qu’il remporte tout. Il ne gagnera que le site pot mis en place pour lui, c’est-à-dire la hauteur de son tapis multipliée par le nombre de joueurs engagés, soit 100x3=300. En revanche, si B ou C remportent le coup, ils prennent tous les jetons. Autre exemple : si A a 100, B a 200 et C a 300, on met en place un side pot pour A (de 300) et un autre pour B (de 500 et non 600 car il couvre A qui n’a mis que 100), seul C pouvant remporter l’intégralité des jetons s’il gagne le coup.

- Slow play : sous jouer une main dans le but de faire croire à nos adversaires qu’ils ont le meilleur jeu, et donc dans l’espoir qu’ils misent pour ensuite prendre les jetons qu’ils engageront dans le coup.
Exemples : ne pas relancer préflop avec AA, ou ne pas miser au flop avec top pair top kicker alors que le board propose un tirage quinte (attention, méthode aussi tentante que dangereuse :mrgreen : ).

- Slow roll : tarder avant d’abattre sa main gagnante pour frustrer son adversaire ou pour le ridiculiser. Action bien évidemment contraire à l’étique.

- Smallball : technique avancée demandant une bonne lecture du jeu adverse et du flop. Elle consiste à miser dans des petits pots sans trop les faire grossir de façon à essayer de les gagner ou de les voler (en partant du principe que l’adversaire a le plus souvent raté son flop). Elle permet de faire gonfler son stack sans prendre de risques majeurs, contrairement au jeu TAG (tight agressif).

- Smooth call : suivre avec une main qui mériterait une relance.

- Snap call : payer instantanément.

- Splitée : en opposition à une paire servie, une paire splitée se compose d’une de nos cartes privées et d’une carte commune présente sur le board.

- Split pot (pot partagé) : le split pot est effectué lorsqu’à la fin d’un coup, deux joueurs possèdent la même main (ils ont par exemple tous les 2 la même quinte). Le pot est alors partagé entre les 2 joueurs.

- Squeeze play : sur-Relance après une Relance et un ou plusieurs Calls. Le Relanceur initial est alors coincé entre cette sur-Relance et les joueurs restant à parler après lui, ce qui l’incite souvent à Passer si sa main n’est pas très forte. Quant aux joueurs qui ont juste payé la Relance initiale, ils ne peuvent souvent pas payer avec profit une sur-Relance qui annonce beaucoup de force.

- Stack : mon tapis, c’est-à-dire le nombre de jetons dont je dispose devant moi lors d’une partie.

- Stack to pot ratio (SPR, rapport tapis/pot) : on l’obtient en divisant le plus petit tapis engagé dans le coup par le montant du pot. Le chiffre obtenu est un indicateur de la profondeur des tapis et permet de connaitre le seuil à partir duquel on est commited. Si tel est le cas, il ne faudra mathématiquement jamais coucher sa main, quoiqu’il arrive. _Exemple : AA sur un flop JJ2 avec un SPR de 3 ou moins est pot commited, c’est à dire qu’il ne doit jamais se coucher, quoique fasse son adversaire.

- Steal : voler le pot ou les blinds en misant alors que nous n’avons pas forcément un bon jeu.

- Straddle : voir Option.

- String bet : en live, c’est une relance que le joueur fait en deux fois. Sauf s’il a préalablement indiqué le montant de sa relance de vive voix, une relance posée en deux fois est toujours refusée. Elle est alors remplacée par une enchère "pour suivre". Cette règle évite les enchères "intox" qui permettraient entre-temps de voir une réaction chez l’adversaire par exemple.

- Structure : en tournoi, définit la pile de jetons de départ et le laps de temps qui s’écoulera entre 2 augmentations des blinds.

- Stub (talon) : portion du jeu de cartes qui n’a pas encore été distribuée.

- Suited (assorties) : lorsque les 2 cartes que j’ai dans la main sont de la même couleur.

_________________
Johann MERCIER,


MERCI DE LIRE LES INFORMATIONS DANS LE BANDEAU DÉFILANT EN HAUT DE CE FORUM

avatar
Hangestexas
Admin
Admin

Messages : 2212
Score du Forum : 6009
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 34
Localisation : Hangest en Santerre (80)

http://www.moreuilpoker.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum